Focus : écrire pour les jeunes

février 5, 2011

Si dans l’écriture pour les adultes tout (ou presque bien sûr) est permis(sible), il n’en va pas de même pour celle qui s’adresse à un public jeune. Il paraît évident qu’un auteur ne peut s’adresser de la même façon à un enfant de 5 ans ou à un ado de 15 ! En quinze ans, l’enfant se transforme plus qu’il ne le fera après dans sa vie. Ces changements sont aussi bien physiques que psychiques. Aussi, faut-il adapter son langage, ses intrigues, son vocabulaire ou sa grammaire pour que les jeunes lecteurs puissent y trouver leur compte sans se sentir infantilisés ou au contraire poussés trop haut, sans se sentir agresser par des mots grossiers ou trop crus, sans se sentir choqués par des scènes violentes ou décalées… Bref tout doit-être une question d’équilibre qu’il faut toujours avoir en tête.
J’ai voulu écrire pour les jeunes par hasard, parce que l’histoire que je voulais raconter se prêtait bien à un public d’une dizaine d’années. Après quelques mois, j’ai publié « le dolmen des mystères » qui -sans vouloir me vanter- à bien marché. Ce projet m’a permis aussi de me trouver une nouvelle forme de travail. Lorsque les phrases ou les scènes me parvenaient dans ma tête d’adulte, il me fallait les reconstruire, les retranscrire au public visé. Chose pas facile mais agréable. Il est si plaisant de se triturer les méninges pour produire un livre de qualité en pensant -peut-être prétentieusement- à aider au développement culturel de ces jeunes que j’ai eu envie de continuer l’aventure.
« L’or des Celtes », la suite du « dolmen des mystères » sortira au printemps chez Morrigane éditions. J’envisage une série de plusieurs romans mettant en scène les mêmes personnages dans des aventures liant l’intrigue policière, l’archéologie et les traditions celtes. Un troisième tome est d’ores et déjà écrit.

Kénavo.

Publicités

2 Réponses to “Focus : écrire pour les jeunes”

  1. Sarvane said

    Il faut absolument que je rattrape mon retard de lecture question polar. Pour ce qui est de la littérature jeunesse, le printemps pour toi, c’est fin mars ou en avril ? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :